HISTORIQUE

Historique de L'ADOberge

En 1989, plusieurs jeunes et intervenants ont utilisé différents mécanismes de consultation (sondages, rencontres, échanges), pour connaître les besoins des jeunes de notre région, pour lesquels aucun organisme n'avait encore répondu. Parmi les idées alors exprimées, on nota le besoin d’être reconnu, de pouvoir s’impliquer dans la communauté, de créer des outils de prévention propres à la culture des jeunes, de développer un réseau d’entraide et de support, d’avoir un refuge lorsqu’il y a crise au sein de la famille ou que personnellement ça ne va pas très bien.

Quelques temps plus tard, en 1991, «Prévention Dépannage Jeunesse» fut créé. Sa mission étant de répondre aux besoins des jeunes de 12 à 17 ans de la région Chaudière-Appalaches (région 12) en matière de prévention et de dépannage, par le biais de l’hébergement temporaire et de ses services complémentaires, en vue de développer chez ces jeunes des comportements de citoyens et citoyennes responsables et autonomes.

Avec ambition, en 1997, l’organisme répond à son destin et devient alors une ressource de prévention, de dépannage et surtout d’hébergement temporaire pour les jeunes vivant des difficultés.

En 2001, après 10 ans de vécu, l’organisme se donne un nouveau nom : L ’ADOberge Chaudière-Appalaches, un nom qui colle plus à sa réalité et qu’on reconnaît facilement. Pouvant accueillir 6 jeunes au départ, en 2002, l’ADOberge devient un «9 places» et peut ainsi mieux répondre à la demande en hébergement jeunesse.

Depuis mars 2008, L'ADOberge a ouvert un bureau de services situé à St-Georges de Beauce, ceci dans le but d'améliorer l'accessibilité aux services au sud de la région pour les jeunes des MRC Robert-Cliche, Beauce-Sartigan, des Applaches et des Etchemins.

Jusqu’à ce jour, L’ADOberge a accueilli plus de 2000 jeunes. L’organisme a rejoins des dizaines de milliers d’élèves par des ateliers de prévention développant les habiletés sociales de ceux-ci pour faire face aux difficultés qu’ils pourraient rencontrer à l’adolescence.
L’ADOberge participe à plusieurs tables de concertation et développe plusieurs partenariats avec les autres acteurs du milieu qui souhaitent également améliorer les conditions de vie des adolescents et des familles.